Carte de Saint Martin |  Forum | L'actualité | Les petites annonces Contact |  Plan du site 14h46  à  St Martin

tendances du dollar  1€=1,455$
 1$=0,687€

 

carte meteo de Saint Martin
Journée ensoleillée

T° air : 29°C
T° eau : 28°C

Houle ENE, creux de 1.4m
Vent E - 18km/h
 

 Bateaux à quai

Aucun

 Médecins

Liste des médecins à St Martin


 Forum

• Désolé j ai été debordé ces derniers temps ... voir >>>

• suite au passage de l' ouragan irma je souhai ... voir >>>

 L'immobilier

Immobilier recherche :
... voir >>>

Offre immobilière :
... voir >>>

Agences immobilière :
Liste des agences immobilières de Saint Martin ... voir >>>

 Photos de l'île

Photos de saint martin
Photos de nature
plages

 Les Pro à St Martin

  Toutes les adresses utiles

 Tél. urgents

Hopital : 05 90 52 25
Pompiers : 18
Gendarmerie : 17
Sauvetage mer : 0590 70 92 92
SNSM : 06 90 27 38 69
Medicall : 05 90 29 04 04
Police municip. : 05 9087 88 33
Police front. : 0590 87 57 13

 Archives


Saisissez le mot clé que vous recherchez


OU une date à consulter
    
Toutes les archives

 Sites à voir

La Juve - Club de foot à saint martin

actualite saint martin - le pelican   Fouiller les archives du Pélican :
    
  S'abonner au Pélican

  SAINT MARTIN

Mis à jour le 05/10/2009 à 11h43    

3 800 demandeurs d’emploi à Saint-Martin
Le directeur régional de Pôle Emploi était en visite sur l’île en fin de semaine dernière pour rencontrer les équipes du site de Saint-Martin. Dix mois après la réforme, la fusion de l’ANPE et des Assedic reste problématique.

Plus d’informations dans votre quotidien


L’épineuse mise en place du Pôle Emploi à Saint-Martin

Patrick Dumirier, directeur régional de Pôle Emploi, Christian Saint-Etienne, directeur territorial, Lilianne Lake, directrice territoriale déléguée des Îles du Nord, Hélène Synesius, directrice du site Pôle Emploi de Saint-Martin et Nicole Deldevert, responsable équipe production, répondaient vendredi matin aux questions du Pélican. La naissance du Pôle Emploi, le 18 décembre dernier, a mis fin à l’exception française en réunissant le service d’aide au retour à l’emploi (ANPE) et d’indemnisation du chômage (Assedic) au sein d’une seule et même structure. Objectif: permettre un suivi plus efficace et individualisé des chômeurs. Tous les demandeurs d'emploi devaient par cette fusion, pouvoir effectuer leurs démarches dans un même lieu, obtenir un entretien unique d'inscription et être suivis par un référent unique. Un référent dont la mission est de s’assurer à la fois du placement et de l'indemnisation des demandeurs d'emploi. Sauf que le principe du «guichet unique» est épineux à mettre sur pied, particulièrement à Saint-Martin. Car dans les faits, la création du Pôle Emploi n’a jusqu’ici quasiment rien changé aux diverses démarches qui doivent effectuer les demandeurs d’emploi de l’île, qui continuent à se présenter au bureau de l’ex Assedic avant d’obtenir un rendez-vous à l’ex ANPE. Et parce que les démarches demeurent inchangées, difficile de faire entrer dans les esprits ce concept de guichet unique : il y a encore quelques mois, une personne sur dix seulement utilisait le 39 49, le numéro de téléphone de Pôle Emploi. Depuis, grâce notamment au recrutement de nouveaux conseillers et à une information accrue, 90 % des demandeurs d’emploi sont régulièrement aidés dans leurs démarches via ce numéro unique. Pour améliorer l’accueil des chômeurs, un bureau principal devrait être créé dans les locaux de l’ex-ANPE, à partir de début décembre prochain. Mais la création d’un Pôle Emploi digne de ce nom, regroupant dans une seule et même structure l’ensemble des services pour les chômeurs et les entrepreneurs, devrait elle, prendre un peu plus de temps, la direction peinant à trouver une solution immobilière adaptée.

Plus d’informations dans votre quotidien

Office de Tourisme: un nouveau logo dévoilé au Top Résa

Ida Zin Ka Ieu, la présidente de l’Office présente le nouveau logo.C’était une surprise ! Lors du salon Top Résa, à Paris porte de Versailles, du 22 au 25 septembre dernier, le nouveau logo de l’Office de Tourisme de Saint-Martin a été dévoilé lors d’une conférence de presse qui a fait le plein. Le nouveau logo, tout simple, faisant référence au soleil mais aussi aux étoiles de la nuit, sera le fil conducteur d’une prochaine campagne de communication à Paris, au cours de l’hiver. Le Salon Top Résa était une réussite, car le stand de Saint-Martin a été très visité par les professionnels du tourisme, venus participer à ce salon, le plus important de France ! «Les éloges n’ont pas manqué témoigne Ida Zin Ka Ieu, la présidente de l’Office de tourisme de Saint-Martin. Beaucoup de nos visiteurs ont dit que Saint-Martin avait, enfin, repris, la place que la destination mérite». Une place en haut de l’affiche ! Mais chut, ce sera l’objet de la future campagne de communication dans le métro parisien. On vous en reparle plus longuement dans Le Pélican de demain...

Plus d’informations dans votre quotidien

Crédits de la mission outremer : + 6,3% en 2010

Les crédits de la mission outre-mer, gérés par le secrétariat d’Etat à l’outremer, augmenteront de 6,3% en 2010, selon le projet de loi de finances présenté mercredi dernier en Conseil des ministres. Ils atteignent 1,99 milliard d’euros, contre 1,871 milliard dans la loi de finances initiale pour 2009. Les crédits de la mission augmentent ainsi nettement plus que la moyenne du budget de l’Etat en 2010 (+1,2% hors plan de relance). Ils ne représentent toutefois qu’une part de l’effort global de l’État envers les collectivités ultramarines : 11,25% de 16,7 milliards d’euros en 2009, dont 3,3 milliards de dépenses fiscales. S’ajoutent à cette somme les financements communautaires.
Selon le dossier de presse du ministère du Budget, trois orientations principales ont été retenues pour l’outremer en 2010, dont le "développement d’un modèle de croissance endogène", un des objectifs de la récente loi Jégo pour le développement économique des outremer (LODEOM). L’état compte "accentuer son effort en faveur de la continuité territoriale et de la formation professionnelle, en particulier des jeunes ultramarins". Il compte doubler en trois ans les capacités d’accueil des centres de formation du service militaire adapté (SMA), qui seraient portées de 2.900 jeunes de 18 à 25 ans chaque année en 2009 à 6.000 d’ici à 2013.



Plus d’informations dans votre quotidien

Une semaine dédiée à la mode

Une quinzaine de stylistes et de créateurs de monde arrive aujourd’hui même des quatre coins de la Caraïbe et des Etats-Unis, pour la Fashion Week, qui se déroule cette semaine sur les deux parties de l’île. Il s’agit de la toute première édition d’un événement original, orchestré par l’association de Sint Maarten, « Uprising Star Promotion ». Martinique, Guadeloupe, Barbade, USA, Guyane et Curaçao et bien sûr Saint-Martin/Sint Maarten : l’association réunit la crème des créateurs actuels. Premier temps fort de la manifestation : une grande exposition de mode à la CCI de Concordia, ce jeudi 8 octobre. De 10 heures à 16 heures, les curieux sont invités à pousser les portes de la salle de réunion, pour découvrir les vêtements, bijoux ou chaussures des différents créateurs. «Cette exposition prend la forme d’un Salon destiné également aux commerçants de l’île. Les créateurs seront présents, et ce sera le lieu idéal pour établir des contacts commerciaux» explique Véronique, l’organisatrice de la Fashion Week.


La Fashion Week s’achève samedi 10 octobre par un ultime rendez-vous mode au Westin Resort, à Dawn Beach. Chaque créateur présentera une quinzaine de pièces de sa composition lors d’un grand défilé de 20 heures à 23 heures. Un jury composé de professionnels de la mode départagera les plus belles réalisations dans chaque catégorie – prêt-à-porter, haute couture, bijoux, chaussures – et la soirée se terminera par la remise des prix.


Pour assister à cette grande soirée, réserver dès maintenant au 06 90 35 88 05 ou côté hollandais au 00599 586 68 59. Infos sur le site suivant : www.sxmfashionweek.org.







Plus d’informations dans votre quotidien

LE CESC REUNIT LES ACTEURS DE LA FORMATION professionnelle

CESCPour mieux accompagner la politique de « redynamisation de la formation » décidée par le Président de la Collectivité, le Conseil Economique Sociale et Culturel mène une étude ayant pour but de redéfinir les conditions nécessaires à un pilotage territorial qui impliquerait d’avantage tous les acteurs locaux concernés par le sujet de la formation professionnelle, afin notamment de prendre au mieux en compte les réalités et les besoins territoriaux de la population et des entreprises.
Après avoir rencontré les opérateurs-financeurs, Frantz Acramel Consultant et Raymond Helligar, Rapporteur de la mission ont rencontré les organismes de formation le vendredi 25 septembre à la maison des entreprises. Le prochain rendez-vous est prévu ce vendredi 9 octobre avec les socioprofessionnels. Renseignements : CESC de Saint-Martin :
Mlle F.MACCOW TEL : 0590.87.74.05 - FAX : 059087.62.18 - E-mail : cescdesaintmartin@yahoo.fr.


Plus d’informations dans votre quotidien

Les jeunes touchés de plein fouet par le chômage

700 jeunes de moins de 25 ans sont inscrits au Pôle Emploi de Saint-Martin. Ils sont les premiers touchés par la crise. Selon les chiffres des observateurs économiques de l’IEDOM, le taux de chômage a grimpé de 8% pour l’année 2008 à Saint-Martin. Une information confirmée par la direction régionale du Pôle Emploi, qui précisait vendredi au Pélican, que les jeunes insulaires ont été particulièrement touchés par cette hausse.
La poussée du chômage s'explique principalement par le non renouvellement des CDD et de l'intérim : deux types de contrats qui sont justement majoritairement occupés par les jeunes. Il est donc devenu ainsi très difficile pour les jeunes de rentrer sur le marché du travail. Et pour ne rien arranger, les moins de 25 ans ne peuvent pas non plus prétendre à des revenus de substitution. Quelque 700 jeunes insulaires sont actuellement inscrits au Pôle Emploi de Saint-Martin. Certains devraient pouvoir bénéficier du plan territorial de formation professionnelle de la COM, qui débutera à la fin du mois.
Le chômage des jeunes atteint aujourd’hui plus de 16%. Pour sortir de cette situation, Saint-Martin a plus que jamais besoin d’un redémarrage rapide de son économie. Pour permettre ainsi aux secteurs qui emploient beaucoup de main-d'oeuvre (bâtiment, tourisme) de recruter à nouveau, et massivement.



Plus d’informations dans votre quotidien

Premières élections parlementaires en juin ?

Les élections pour le premier parlement de Sint Maarten, en tant que pays, pourraient se dérouler vraisemblablement en juin prochain, selon William Marlin, le commissionnaire leader du gouvernement. Ce qui signifie que les électeurs de Sint Maarten se rendront deux fois aux urnes cette année là, puisque la date du nouveau statut a été annoncée pour le 10 octobre 2010. En effet, en janvier prochain les électeurs de Sint Maarten, Curaçao, Bonaire, Saint Eustache et Saba devront élire un nouveau parlement des Antilles néerlandaises, car en dépit du processus en cours de démantèlement, les anciennes institutions doivent continuer à fonctionner jusqu’au bout ! Enfin, les électeurs de Sint Maarten devraient donc voter à nouveau, en juin 2010 cette fois, pour élire les 15 membres du premier parlement de Sint Maarten. Bien sûr ces élections successives risquent de créer la confusion dans l’esprit des citoyens. Mais ces élections pour le gouvernement des Antilles néerlandaises, qui ne restera en place de fait que quelques mois seulement, ne devraient toutefois pas ralentir le processus de nouveau statut d’autonomie de Sint Maarten. L’évolution statutaire ayant été réglée et approuvée par Sint Maarten et le gouvernement hollandais en direct.

Plus d’informations dans votre quotidien

Questions à Chef d’entrepriseQuick Ménager à Hope Estate

Fernand devant son magasin de vente et de dépannage à Hope EstateC’est Fernand PALERMO, 59 ans et pas prêt pour la retraite (!) qui a choisi le nom de son magasin lorsqu’il l’a ouvert en 2002, parce que la notion de rapidité lui plaisait bien…
Le Pélican : Pour commencer, comment êtes-vous arrivé à Saint-Martin ?
Fernand PALERMO : J’ai eu l’opportunité d’un contrat de travail en 1997, qui a été rompu au bout de six mois…En attendant de trouver mieux, j’ai repris le collier de mon ancien travail, installateur de cuisines, puis j’ai été à mon compte dépanneur de matériel électro-ménager. En 2002, j’ai donc décidé d’ouvrir ce magasin de dépannage, parce qu’il y avait un vrai manque en la matière sur l’île.
LP : Pourquoi avoir choisi la ZAC de Hope Estate ?
FP : J’ai été un des premiers à arriver là, c’est surtout l’espace qui m’a plu, on a de la place pour travailler, les clients ont de la place pour se garer… Par contre, le loyer étant assez élevé et le bail m’y autorisant, j’ai décidé en arrivant ici de ne pas me cantonner aux dépannages, mais d’ajouter la vente de matériel à mon activité. Je suis également distributeur Nespresso : cafetières, capsules et accessoires. J’ai du stock de pièces détachées dans toutes les marques que je distribue et c’est très utile pour les clients, avec les différences de voltages et de fréquences propres à Saint-Martin.
LP : Comment travaillez-vous exactement ?
FP : En fait, je suis tout seul avec Sandra, la jeune femme qui s’occupe de l’accueil, du secrétariat, des devis, de mes plannings d’intervention. Je travaille 7 jours sur 7 et j’ai probablement sacrifié ma vie personnelle au travail. Je suis fier de ce que j’ai fait mais avoir un euro tout seul, c’est aussi faire face tout seul aux responsabilités et travailler tous les jours fait partie des sacrifices obligatoires, je pense…Je distribue toutes les marques sur commande et je suis agrée sur tout ce que je vend, donc je peux assurer le Service Après Vente moi-même.
LP : Quel type de clientèle avez-vous ?
FP : Ce sont évidemment surtout des locaux : résidents, particuliers, agences pour les villas en location, les marinas car je suis agrée Miele, la marque qui équipe principalement les yachts et je me déplace à la demande sur Saint-Barth et Saint-Eustache, ailleurs si besoin était… Les dépannages sont une valeur sûre pour moi, moins les gens ont d’argent, plus ils font réparer avant de racheter du neuf…Le slogan que je me suis trouvé tout seul est : « Revendeur agrée, service après-vente assuré ». Pas mal, non ?
LP : Comment envisagez-vous l’avenir de votre activité ?
FP : J’ai l’intention de m’agrandir car j’ai besoin d’un show-room pour les cuisines intégrées. C’est mon métier d’origine et j’en fais encore beaucoup mais choisir une cuisine sur catalogue, ce n’est pas facile, le client veut voir, toucher les meubles et c’est bien normal. Je pense donc transformer l’entrepôt qui me sert d’atelier en showroom de cuisine (je ne sais pas encore quelle marque) afin de proposer une solution clé en main aux clients, avec l’électro-ménager intégré.


Plus d’informations dans votre quotidien

Consulter les archives du journal le Pelican
Le pélican - le quotidien de Saint MartinConcordia - Centre Llobrégat
Tél. 05 90 52 21 45
Fax 05 90 52 21 07
lepelican@domaccess.com